fiscalité du LMNP

LMNP : fonctionnement et fiscalité

Selon le décret n° 2015-981 du 31 juillet 2015 fixant liste des éléments de mobilier d'un logement meublé, est considéré comme un logement meublé toute pièce contenant plusieurs éléments essentiels. Ces éléments sont entre autres une literie qui dispose d'une couette ou d'une couverture ; un réfrigérateur et congélateur ou un réfrigérateur doté d'un compartiment permettant de disposer d'une température inférieure ou égale à - 6 °C ; un ensemble de matériels pour la cuisine, de la vaisselle, des luminaires, etc. En cas de location d'une pièce ayant ces caractéristiques, l'on est légalement un LMP ou LMNP. Ces deux statuts ne bénéficient pas des mêmes conditions fiscales. Alors, comment cela fonctionne-t-il ?

LMNP : Fonctionnement

Selon les dispositions légales, est considéré comme un Loueur Meublé Non Professionnel (LMNP), toute personne qui loue une pièce comme celle définie plus haut, en ne remplissant pas l'une au moins des trois conditions suivantes :

Si au contraire, elle remplit toutes ces trois conditions suscitées, elle a alors le statut de Loueur Meublé Professionnel. Qu'en est-il de la fiscalité de ce type de logement ?

dispositif et fiscalité du lmnp

Fiscalité du LMNP

En optant pour le Loueur Meublé Non Professionnel, toute personne a le choix entre deux types de fiscalité du LMNP

Le régime micro classique encore appelé micro BIC (bénéfices industriels et commerciaux)

Ce régime fiscal propose un abattement forfaitaire de 50 % sur les revenus locatifs annuels. Le régime micro BIC est applicable si et seulement si les recettes locatives ne dépassent pas 70000 €.

Si l'on dispose de plusieurs chambres d'hôtes ou de meublés de tourisme avec des étoiles, le micro-BIC va s'appliquer aux recettes locatives annuelles ne dépassent pas 170 000 €. Dans ce dernier cas, l'abattement forfaitaire est de 71 %. C'est plutôt une bonne stratégie de fiscalité du LMNP qui pourrait pousser à aménager et à faire évaluer les propriétés, pour que des étoiles puissent leur être accordées.

Le régime réel

Il est particulièrement apprécié car il peut défiscaliser un Loueur Meublé Non Professionnel si certaines conditions sont remplies. Grâce à ce système, tous les frais sont pris en compte et sont déduis des revenus locatifs annuels. Parmi les frais pris en compte, il y a les frais de notaire, les frais de travaux de réparations et de rénovation ainsi que les différentes taxes.

Après déduction des frais, si le résultat obtenu est négatif, le loueur est considéré comme étant en déficit. Il n'aura donc aucun impôt à payer pour cette année. Mieux, ce déficit sera reporté sur la décennie à suivre.

La location meublée est une bonne solution pour gagner une nouvelle source de revenu parallèlement. Les différents régimes de fiscalités offrent de beaux avantages, que l'on soit en présence d'un Loueur Meublé Professionnel ou d'un Loueur Meublé Non Professionnel. En tant que Loueur Meublé Non Professionnel, toute personne pourra même bénéficier d'une défiscalisation durant quelques années. Cela n'est possible que lorsqu'elle se fait suivre par un excellent expert-comptable. Avec tous les avantages de la fiscalité du LMNP, préparer tranquillement sa retraite est une option facilement envisageable.